Salon Rue89 des Vins à Lyon

Salon Rue89 des Vins à Lyon

Dans la vie, il y a a des gens que l’on évite de voir, soit qu’on est mal en leur compagnie, soit qu’ils sont chiants et qu’ils nous ennuient, soit qu’ils nous ont fait du mal et qu’on n’éprouve pas le besoin d’avoir mal encore.
Bref, pour pleins de raisons…

Et puis il y  a des gens dont on se fait des joies de voir et revoir encore!
Et c’est bientôt!
A Lyon.
Le salon Rue89 qui cartonne à Paris vient par chez nous, les 2 et 3 novembre prochain.
Il y aura plein de gens qu’on n’aura pas envie d’éviter mais envie de rencontrer!
Des vins natures à déguster et à acheter, des conférences à écouter mais pas que …, pour essayer de comprendre le pourquoi du vin nature.

Venez, vous aussi, nous y retrouver.
On aura des surprises et des nouveautés sous le manteau!

A très bientôt alors?

Flyer_Salon_Rue89_Lyon_des_vins

Méfions nous des imitations

affiche_officielle Méfions nous des imitations

Sur les réseaux sociaux, ces derniers jours, une polémique éclate, après que l’on ait vu les vins d’un Domaine réputé en beaujolais dans les rayons de la GD.

Faut-il, oui ou non, que les vignerons vendent leurs vins en grande surface?
Chacun fait c’qu’il lui plait, non?
En plus, dans ce cas là, ce serait par l’intermédiaire d’intermédiaires et donc dans l’dos du vigneron.
Peut être même des fakes… va savoir? Ce serait déjà arrivé en plus…
Et puis ce serait des vins natures etc etc…

Je compare donc je suis

1526387_10203708609583927_1103405656_n Je compare donc je suis

Pour vivre heureux, arrêtons de comparer…
Plus facile à dire qu’à faire.
Mais nous ne sommes pas des objets dans un magasin.
Et quand on regarde Marie Emilie, on la voit plus belle, plus mince, plus sexy que nous…
Et v’la l’aigreur qui s’installe.
Pas l’aigreur d’estomac.
Non?
La vraie aigreur qui vous rend aigrie.
L’aigreur qui rend moche.
En plus, Marie Emilie, on ne la connaît même pas. Elle a même tendance à se trouver plus moche que nous.
On préfère évidemment  se comparer à plus intelligent, plus beau et plus riche que soi. Du coup, ça nous rend malheureux.
Il suffit juste de se trouver une ou deux qualités, de les mettre en avant et …
Ouais…

Pareil pour les vins.

Dégustation à l’aveugle

Dégustation à l’aveugle

On se croit tous les champions du monde de la dégustation…
On est certain de pouvoir reconnaître un rouge d’un blanc… dans un verre noir.
et plein d’autres choses!
Je me suis prêté au jeu et j’ai envoyé une bouteille à Arnaud Septime et Laurent Baraou pour qu’ils dégustent.
Et voilà!
« Oui mais là c’est de la triche » !

Arnaud et Laurent
Arnaud et Laurent

Sex and Wine

Sex and Wine

La Saint Valentin…
C’est d’abord la fête des Valentin: on a tendance à les oublier un peu quand même!
Et, c’est la fête des amoureux…
On ne risque pas de l’oublier.
Mais c’est un peu triste que de penser à son amoureux seulement un jour par an…
Quand on est amoureux, on l’est tous les jours de l’année? non?
et quand on l’est pas, on ne le devient pas juste le jour de la Saint Valentin, si?
ça m’échappe…

Quoi qu’il en soit, c’est une bonne raison de boire du vin…

Demain, j’arrête

1507363_744436635566813_737253049_o Demain, j’arrête

Dois-je vous refaire un bref résumé de mon dernier billet?
Ou est-ce que vous suivez l’histoire?
Ici, c’est comme « plus belle la vie », faut suivre sinon on y comprend plus rien!

J’avais pris des résolution. Rappelez vous!

Jeunevieille

campagne-publicite-virgin-radio-2-close-up-580x384 Jeunevieille

La question que l’on me pose souvent:
« il se garde combien de temps ce vin? »
Parce que plus c’est long, plus c’est bon.
Un vin qui se garde longtemps, c’est un bon vin… dans l’esprit de beaucoup de gens.
Quand t’es un vin jeune, tu n’es pas pris au sérieux. Trop de jeunesse, de fougue, pas assez de corps, de complexité et d’expérience.
Quand tu es un vin vieux, tu as prouvé que tu pouvais le faire. Que tu as tenu le coup, et tu as développé ton caractère et tu t’es bonifié.

Alors qu’on vit dans un monde où la jeunesse est toujours mise à l’honneur, où la ride est chassée à grand coup de bistouri, où le moindre cheveux blanc fait le bonheur de Franck Provost…
Le monde du vin fait exception!

Facebook m’a tué, Twitter m’a ressuscité!

Facebook_ma_tuer Facebook m’a tué, Twitter m’a ressuscité!

En ce moment, je lis et j’écoute… ce qu’on raconte sur les vins natures… sur les vignerons natures… ça jase sur les réseaux sociaux…
On me dit que si on parle de toi, c’est que t’es un peu connu et que tu suscites l’intérêt.
Y a certains vignerons qui doivent avoir les oreilles qui sifflent à longueur de jour et de nuit…

On parle bien souvent sans savoir.
On juge rapidement.
Y a quelqu’un qui a dit que…
Sans même poser la question aux vignerons eux-mêmes.
Faut dire que si la question était posée, la discussion serait vite arrêtée et… ce que les gens aiment, bien souvent, c’est la polémique.

Alors, nous autres, vignerons, on ne sait plus trop quelle attitude prendre.

Enfin…

1095501 Enfin…

On est à quelques jours de la sortie du fameux Beaujolais Nouveau…
Et on est déjà très curieux de savoir comment il sera.
Quelques privilégiés l’ont déjà goûté.
Chut… il ne faut pas le dire!

Qu’est ce qui suscite cette envie d’y goûter ?
Car même ceux qui le décrient le goûteront !
Pour le décrier encore, parce que, faut pas déconner, on passerait pour un abruti de dire que c’est bon et que ça nous a fait du bien!

D’autres diront que c’est vachement bon! Parce que quand c’est bon, c’est bon et qu’on n’a pas honte de le dire! Y a pas de mal à se faire du bien!

Beaujolais nouveau, je t’ai dans la peau

1377404_10201472505328101_542909537_n Beaujolais nouveau, je t’ai dans la peau

Les vendangeurs sont partis.
Nous finirons tout seul.
Attendrons le beau temps annoncé pour jeudi pour ramasser la dernière parcelle de gamay.

Nous avons eu un peu froid… c’était quelquefois un peu humide mais la plus grosse partie est rentrée au chaud… Enfin presque au chaud… il ne fait pas très chaud dans notre cuvage!

La récolte est petite. La grêle du 1er mai a laissé des traces. 45% de pertes, ça ne s’oublie pas…

Les Beaujolais Nouveaux sont préssurés. On a mis des radiateurs sous les cuves pour leur tenir un peu chaud. Pour que les fermentations malolactiques ne soient pas trop paresseuses. Elles ont bien heureusement commencées.