Cierges VS filets paragrêles

Voilà plusieurs années qu’on y réfléchit.
Qu’on en a marre de travailler pour rien.
Qu’on en a marre de s’entendre dire : « c’est comme ça, on n’y peut pas grand chose. »

La grêle est devenue presque mon pire ennemi.
Je la déteste.
Et j’ai l’impression qu’elle me nargue, tous les ans un peu plus.
Ou peut être que je ne la supporte plus, ou moins qu’avant.

Je scrute le ciel au moindre écart qu’il entreprend. Je sais presque reconnaître le vilain nuage qui va venir jusque chez nous, au loin.
Je m’assoie sur le bord de ma fenêtre et ne le lâche pas des yeux. Je l’attends. De pied ferme. En sachant que je ne pourrai rien faire contre lui mais en espérant qu’en lui implorant de partir ailleurs, il obéisse à ma prière.

avant l'orage

pendant l'orage

Oui alors, vous allez me dire que je suis sacrément égoïste de vouloir faire partir ce vilain nuage… ailleurs.
Faut, vous aussi, vous asseoir sur le bord de vot’ fenêtre et le pousser plus loin, où y a pas de vignes, de cultures, où y a personne! Je ne peux pas agir pour tout le monde!

Dès que l’orage menace, je suis en relation en direct avec ma copine Manue Desvignes, qui est sur Villié Morgon et on s’échange nos angoisses. ça nous aide à supporter je crois.

manu

Et cela peut durer une heure… le temps de l’orage. Quand elle me dit que c’est finit chez elle, j’espère que ça se calmera vite ici. A quelques kilomètres l’une de l’autre, on ne ressent pas forcément les mêmes choses. Et c’est souvent plus violent ici, à Vauxrenard…
On allume un cierge, on se dit que c’est pour nous deux. Et quand ça ne grêle pas, on se dit que, ces cierges, ça marche vraiment !
Et qu’on a bien fait de compter dessus. Que de toute façon, on ne pouvait compter sur rien d’autre.
C’est trop difficile de se résigner et se dire qu’on ne peut rien faire.
« T’es inutile, va te coucher, ça ne changera rien ».
Impossible. Si je vais me coucher, le ciel en profitera pour se déchaîner, c’est sur!

Alors, histoire de dire qu’on ne va pas rester là sans rien faire, on a décidé de tester les filets paragrêles cette année sur quelques rangs des Mon Blanc Des Molières.
Je pense sincèrement que c’est la seule solution qui pourrait éventuellement être efficace, après les cierges, bien évidemment.
On a aucun recul sur ce procédé vu qu’il est interdit par l’INAO… Il y aurait des essais qui seraient fait, dans un coin reculé, où il ne grêle jamais!…, mais on n’était même pas au courant…

val et bru

 

C’est un petit test. Sur quelques rangs.
Parce qu’on ne sait pas si c’est efficace.
Si ça pourrait avoir un impact sur nos traitements?
S’il y aurait une modification du micro climat sous le filet?
Si la qualité en serait impactée?
Et s’ils résisteraient à des orages violents…?
C’est tout ça qu’on aimerait savoir.

Mais c’est un espoir car si c’est efficace, on pourrait protéger la moitié du domaine, petit à petit, et être plus serein, produire des raisins et faire du vin, avec les raisins de chez nous. Parce que nos vignes sont en bio depuis 20 ans, et maintenant en biodynamie et qu’on trouve que c’est là qu’on y fait les meilleurs vins, sans chauvinisme aucun!
Ce serait un investissement assez lourd. Mais notre travail n’a plus de prix.

nous

Je ne supporte pas d’attendre qu’on trouve des solutions à notre place. Parce qu’on nous en trouve jamais. Où pas comme on les souhaiterait.
Aujourd’hui, j’aimerais que mes fils, Thomas et Valentin, ingénieurs, se penchent sur cette problématique.
On a mis en place ces filets mais on a modifié certains points pas adaptés. C’est long et lourd à installer. On était seuls. Pas de mode d’emploi. Juste les filets et nous au milieu des vignes! Alors évidemment, pas de garanti si on les a mal installés et que ça ne fonctionne pas ou qu’ils s’abîment. Ce sera notre faute et c’est bien plus confortable pour le vendeur, qui n’est qu’un vendeur…

Pour le moment, on constate que la vigne est plus jolie sous les filets. Le micro climat sûrement.

Affaire à suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>