Et si on parlait du temps qu’il fait?

Il est des printemps qu’on va essayer d’oublier assez vite s’il ne laisse pas trop de traces…
Nous avons déjà eu un violent orage de grêle le 1er mai alors que la vigne n’était pas trop poussé. Nous attendions que la vigne pousse pour constater les dégâts ou non… sauf que depuis… ça n’a pas beaucoup évolué. Il fait froid et très humide. La vigne s’est mise en hibernation… encore quelques temps.
Moi, je vous avoue franchement que le beau temps temps réchaufferait mon coeur mais que quelques doses de vitamines D feraient bien l’affaire… sauf que pour la vigne, un peu de sec et de chaleur seraient maintenant les bienvenus…

Après les Saints de Glace, on espère avoir les Saints de Chaleur.
Ils n’existent pas?
Comment faire fondre cette satané glace alors?
En mettant le chauffage à fond peut être?
Comme vous pouvez donc le constater, les nouvelles du front ne sont pas très bonnes pour le moment…
Tout peut encore changer et heureusement!
Malgré notre pessimisme apparent, on est des optimistes secrets… sinon la vie serait impossible.
Alors si vous croisez le soleil, n’hésitez pas à lui dire de passer faire un tour par chez nous?

Le col de la Sibérie est à quelques km de chez nous… et n’a jamais aussi bien porté son nom que ces dernières semaines!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>