Juste du plaisir

Quelquefois on fait des choses juste parce qu’on a envie de les faire. Sans réfléchir. Peut être pour se faire plaisir avant de faire plaisir à l’autre. Ce serait l’explication psy à 2 balles qui rassure le psy et aussi son patient qui trouve une explication à ce qu’il a fait.

Faut toujours trouver une explication à ce qu’on fait. Ouais. Sinon, y en qui la trouve pour vous. Et là… c’est la merde!

« Du nouvo pour Téo » , je l’ai fait pour faire plaisir à Isabelle et Téo. Juste parce que c’est difficile de voir son amie dans une situation insupportable et que je ne pouvais rien faire d’autre.
Il fallait que je fasse.
Quelque chose.
Et j’ai fait ce que je sais faire.
Si j’avais pu le soigner, ou aider à le soigner, je l’aurai fait.
Alors quand j’entends des réactions du genre « c’est juste commercial »… ça me fait de la peine… Pour Téo.
Le cancer de Téo, c’est vrai, c’est commercial. Pour les labos pharmaceutiques. La chimio, les traitements, ça c’est un vrai business. Bref…

Je comprends tout à fait, qu’on ait ses raisons pour ne pas participer à ce genre d’action. Je ne participe pas moi même à toutes les actions autour de moi. Parce que c’est loin, parce que je ne me sens pas concernée, parce que je ne prends pas le temps, parce que je n’ai pas envie… pour plein de raison et quelquefois même il n’y a même pas d’explication…
Ce que je n’admets pas c’est qu’on trouve des excuses malsaines pour expliquer qu’on ne participe pas!
On vit dans un monde où l’on se regarde sans se voir. Où le profit a fait place aux rapports humains.
Dans l’amitié et dans l’amour, il n’y a ni profit, ni profit ( j’insiste). Ou peut être juste pour profiter mutuellement l’un de l’autre,  parce que ça nous fait du bien, rien d’autre. Juste du bien.

Dans quelques semaines, le nouvo sera oublié et Téo avec…
Je sais bien comment ça se passe. On s’emballe, on se passionne, puis on oublie, vite… Parce que ça rapporte plus rien, parce qu’on est passé à autre chose. Sauf, que là, on parle de gens, de vrais gens dans la vraie vie.

Téo, il continuera à se battre, dans l’ignorance la plus totale. Comme plein de gamins me direz vous? Oui comme plein de gamins…
Et puis cette cuvée, elle se voulait un peu symbolique. Sans chimie, sans intrants. Parce que le cancer il n’est pas là par hasard et qu’ il profite à beaucoup de monde…

Bien sût que le beaujolais nouveau c’est commercial… Comme tout ce que l’on achète, non?

Alors merci à vous tous qui m’avez suivi dans cette jolie aventure. En pensant juste à Téo.
Vous n’avez peut être pas la chance de le connaître mais si vous le connaissiez, vous auriez fait comme moi, quite à vous attirer la foudre et le tonnerre. Parce que Téo, il vaut la peine qu’on passe par dessus les médisances.
Et moi, c’est les larmes aux yeux que je vous dis une fois encore MERCI !
DU NOUVO POUR TEO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>