Les vendanges sur le canapé

Alors que je sens une effervescence tout autour de moi en cette période de vendanges, me voilà immobile, dans l’impossibilité de pouvoir bouger. Une vilaine chute idiote il y a quelques jours et une fracture d’un os dans le bassin dont je ne soupçonnais même pas l’existence a presque paralysé mes jambes dans certains mouvements et mon dos pour d’autres…
-Le Docteur:  » Je vous fais un arrêt d’un mois »

-Moi pour moi (dans ma tête) « Mais je veux pas qu’on m’arrête, toute façon je ne serai même pas payée à ne rien faire, et puis j’ai du boulot par dessus la tête, comment je vais faire?… »
-Les autres:  » reposes toi, ne bouges pas, tu vas te  refaire mal »
Et moi je pleure parce que je souffre (je ne soufre pas, hein!) et que je ne supporte pas la douleur . On  dit de certaines personnes qu’elles sont dures à la douleur.
Pas moi.
Je n’ai pas ce courage là. ça me donne de la fièvre, des nausées et des malaises vagales. ça m’empêche même de parler… te dire.
Je n’ai pas la force de rester debout plus de quelques minutes, et je ne tiens pas assise. Me voilà donc couchée une bonne partie de la journée.

Bref… mon ordinateur et mon Iphone sont mes amis fidèles. Je peux travailler quand même un peu entre 2 prises de calmants (qui ne calment pas vraiment, il faut  l’avouer…) (dites Docteur, les calmants qui calment, ça existe vraiment?)

J’espère quand même que ça ne durera pas 1 mois. Parce que c’est vachement long 1 mois…

Il y a quelques jours, je disais à Bruno que j’étais fatiguée et que je voudrais être tranquille à ne rien faire sur mon canapé et que je voudrais avoir le temps de lire (avoir le temps  de lire, c’est commencer un livre et le finir quelques heures après, sans être dérangée). Maintenant, je suis encore plus fatiguée, je suis sur mon canapé, et je n’ai même plus envie de lire!parce qu’il y a plein de choses à faire.

Décidément, tu ne sais pas ce que tu veux !

11169411_10206462377271781_8941429229103419672_n
Décuvage Happy Bulles 2015

Pendant ce temps, ça fermente pas mal au cuvage. Les Happy Bulles seront mis en bouteilles demain. Nos fils seront là pour aider leur père. C’est ce qu’on appelle l’entraide familiale (ma maman nous apporte aussi à manger)
Les vendanges commenceront très sérieusement lundi.
La récolte est magnifique. Pas un soupçon de grêle cette année (ça faisait belle lurette que cela ne nous était pas arrivé… mais je pense bien évidemment chaleureusement à nos amis de Chablis qui ont tout perdu à quelques jours des vendanges…).

J’espère au moins pouvoir me déplacer et prendre de belles photos.
Et de pouvoir participer activement au film qu’il est prévu de tourner chez nous la semaine prochaine…
Mais chut, c’est une surprise!

11224644_10206433195182247_6291897396374564920_n
Encuvage Happy Bulles 2015
11949332_10206433194582232_9017168338930512682_n
Bruno caresse la vendange

 

 

6 Commentaires

  1. L’important est de se rétablir sans culpabiliser ! :)
    Peut-être que la promesse de belles vendanges peut un peu atténuer la douleur et l’impatience … ;)
    Beaucoup de courage pour affronter ces longues heures et reste prudente !

    1. Merci Olivier. Oui les belles vendanges atténuent mes douleurs, mon impatience et tout le reste… mais j’aurai tellement aimé pouvoir en profiter… Quelle déception…Et je déteste vivre au ralenti!

  2. Ohlala!!! ma pauvre Isa…. Je pense bien à toi et te souhaite de te « recoller » vite fait bien fait…. Que la douleur s’apaisera et te laissera le répit de te reposer vraiment et lire, lire et lire…. Et écrire aussi, tu fais ça si bien <3
    Des bises
    Isa

  3. Je viens de vous envoyer un mail en vous souhaitant de belles vendanges, Je n’avais pas lu que pour vous elles se vivaient par procuration cette année…
    Prenez soin de vous.
    A bientôt

    1. Merci beaucoup. j’espère être assez costaud la semaine prochaine pour porter le casse croûte aux vendangeurs, prendre des photos, et peut être aller un peu au cuvage (chut, pas un mot au docteur ! mais je reste très prudente car ça fait mal). Les dernières vendanges que je n’ai pas fait, c’était en 1992, car j’accouchais juste d’élodie! Je suis très frustrée… Amitiés, isabelle

Répondre à Isabelle Jomain Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>