Printemps orange, je suis verte

Le printemps est bel et bien là.

12963391_10207894645957603_9100993174169683118_n

La nature s’éveille, les oiseaux chantent, les bourgeons se gonflent de vie, les arbres fleurissent et…
l’herbe jaunit…
Un peu partout.
Peut-être y suis-je de plus en plus sensible.
Mais le orange, voire le rouge (à la mode cette année) me donnent la nausée.
Dans les fossés, les talus, les descentes d’eau, les jardins, les bords de route, les vignes.

Alors je me remémore certains discours qu’on nous tient encore et toujours:
« Je ne peux pas passer en bio. Je n’en ai pas les moyens. J’ai besoin de faire vivre ma famille.
Je n’ai pas les moyens de perdre une récolte 
« …
Mais personne n’a les moyens de perdre une récolte cher ami.
Oui mais…
Mais quoi?
C’est une histoire de manque de moyen que de désherber son jardin, les talus, les fossés, les descentes d’eau, les bords des routes?

 

Ce n’est pas l’envie qui m’a manqué de prendre des photos.
Et puis, je n’ai pas osé. De peur de me faire engueuler.
Et aussi, je me dis que ce n’est pas la peine d’enfoncer le bouchon encore plus loin. Que c’est pas bon pour l’image.
D’ailleurs, en parlant d’image, si on évitait d’inviter des gens en ce moment, histoire qu’ils ne voient pas l’effet orange, ce serait pas mal.
C’est BBB lundi ?
Ah zut, trop tard.

Je voudrai aussi préciser qu’on ne passe pas en bio parce qu’on a les moyens mais juste par conviction. Et que la conviction, ça te donne les moyens.
Que ça me fait marrer doucement quand on me dit de telles conneries.
hahahaha (je me marre)
Je compatis: tu n’as pas les moyens? je comprends, c’est dur la vie, hein?

Ne dites plus que vous n’avez pas les moyens. Dites juste que vous n’avez pas envie de vous emmerder la vie avec ça. C’est plus juste.
A trouver des excuses souvent, on devient inexcusable.
Oui, j’avoue, on s’embête la vie dans des vignes pas adaptées, en pente, en contre pente. Qu’en plus, on te juge parce que tu le fais pas comme il faut. Qu’il reste encore de l’herbe. Que t’as pas dégagé comme il faut aux pieds des ceps. Parce que tes vignes en bio doivent avoir la gueule des vignes pas bio. Pour prouver que t’es un bon travailleur. Un bon vigneron. Comme tu dois être un bon père, un bon mari et un bon amant.

Quand c’est mal fait, t’es un naze.
Quand c’est trop bien fait, c’est louche.

12931079_10207894640237460_842371081190066135_n

Bref, le désherbant a mis presque tout le monde d’accord.
L’effet est immédiat.
C’est propre, net et précis.
C’est orange. Mais on a décrété que le orange était une jolie couleur et que le vert était à bannir. Parce que le orange ne pousse plus. Et que le vert, même si c’est la couleur de l’espoir, fait désespérer les vignerons et les jardiniers.
Désherber, c’est le moyen d’avoir les moyens même quand tu ne les as pas (si j’ai bien tout compris ce qu’on a tenté de m’expliquer).

c’est triste…

11226915_10207096657888400_5728253079391591782_n

4 Commentaires

  1. la contribution de Philippe à un enième article diabolisant l’agriculture biologique:Re: Un Français sur deux ignore que l’agriculture biologique utilise des pesticides – See more at: http://alerte-environnement.fr/2016/03/23/un-francais-sur-deux-ignore-que-lagriculture-biologique-utilise-des-pesticides/#sthash.0qFR03mW.YMN1owTk.dpuf‏

    Re: Un Français sur deux ignore que l’agriculture biologique utilise des pesticides – See more at: http://alerte-environnement.fr/2016/03/23/un-francais-sur-deux-ignore-que-lagriculture-biologique-utilise-des-pesticides/#sthash.0qFR03mW.YMN1owTk.dpuf
    philippe pouchin 29/03/2016 Conserver ce message en haut de votre boîte de réception
    À : Marie LOTTIN

    Intéressant tout ça, effet de diversion assuré , car enfin le temps passé à prouver la corrélation entre le cuivre et parkinson, c’est toujours ça de pris pour ne pas se poser les problèmes avec le reste des produits phytos.

    A propos j’ai 60 balais et j’ai commencé à 23 ans à manipuler tous les phytos autorisés à l’époque … 70 % sont interdits aujourd’hui pour des raisons sanitaires (oups !) et j’invite vos lecteurs à respirer les vapeurs d’un organophosphoré ou d’un folpel pour comprendre un peu ce que c’est qu’un pesticide alternatif au cuivre. Quand à ce dernier, personne ne dit qu’il est de moins en moins utilisé en bio. En dessous de 4 Kg/ha et par an ça remet le problème dans des normes acceptables. Pourquoi ne dîtes vous pas non plus que les conventionnel utilisent aussi la bouillie bordelaise et ne sont pas contrôlés eux ?

    Bon, ce que je trouve délicieux, c’est l’énergie et les arguments que vous dépensez à prouver que les bios sont les méchants.

    L’étude de l’INRA compare « trois modes de conduites innovants à bas intrants » tiens déjà le bio est un système « innovant » ? Comparé au conventionnel qui est lui (sic) « les systèmes classiques ont des impacts négatifs sur l’environnement en moyenne sept fois plus élevés que les trois systèmes innovants Res, Int et Bio. » bon tout est dit ou presque non ?

    Je retrouve la même ânerie dans le genre argumentaire dans le numéro hors série de sciences et vie p29 : « l’agriculture biologique dont l’hostilité à la chimie est un principe fondateur, à du coup tendance à rejeter l’agriculture de conservation …  » Pas de chance, je suis en bio ET en agriculture de conservation, je passe très rarement dans mes vignes en tracteur, moins que beaucoup de conventionnels . Cessons d’opposer les paysans, certains conventionnels font du beau boulot et transmettront à leurs enfants des terres encore fertiles, les autres … A tiens un dernier critère : est-ce que vos petits enfants pourront encore boire l’eau de vos puits (cuivre compris)?

  2. Moi aussi je voulais faire des photos, puis je me suis dit que je ferai mieux de rester tranquille et de ne pas chercher les emmerdes.
    Mais j’en aurai pleuré.

Répondre à Frédo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>