Trois points de suspension

Quelquefois… ils ne comprennent pas nos vins.
Je vous dirais que moi, quelquefois, je ne les comprends pas.
Bref, un monde nous sépare: celui de l’incompréhension!

Alors j’explique. Je raconte une histoire. Notre histoire qui a fait que le vin est comme il est. C’est  important de comprendre. Sinon, on vendrait nos vins dans les supermarchés, sans histoire!

71f9315f2b3f943ccd6ba55111cf5f145498551d11a19

Par exemple, je ne comprends pas qu’on ne comprenne pas qu’un vin non filtré ne soit pas aussi brillant et limpide qu’un vin  filtré. Et qu’on me dise lors de l’agrément que le vin présenté est sale… C’est vexant. je suis vexée. Mon vin n’est pas sale. Pas filtré peut être. Mais pas sale.
Sale, ça voudrait dire qu’on est des gens négligés qui nous négligeons et qui négligeons nos vins… et ce n’est pas le cas!

Je ne comprends pas qu’on ne comprenne pas les caprices de mon vin…
La réduction n’est pas un défaut. Ce n’est pas un caprice non plus d’ailleurs. Le vin n’est pas capricieux, c’est nous  qui le sommes.

Réduction : La réduction est un phénomène chimique que l’on rencontre lorsque le vin est conservé à l’abri de l’air et n’est plus en contact avec l’oxygène. Le phénomène de réduction se produit lorsque le vin est en bouteille, mais il peut également être provoqué lors de son élevage en barrique, si celle-ci n’est pas ouverte. Les micro-organismes contenus dans la lie du vin qui se dépose au fond du fût, consomment dans un premier temps le peu d’oxygène qu’il y a, puis ils évoluent pour produire des arômes particuliers liés à la réduction. Cela apporte une certaine complexité au vin. 

Pas de quoi s’inquiéter, hein?!

Avant, je m’inquiétais pour un rien. Mais ça c’était avant.
Maintenant je m’inquiète pour un tout… Parce que le tout, c’est beaucoup plus inquiétant qu’un rien.

Je sais que la plupart des gens n’aiment pas les vins natures et aiment les vins plutôt consensuels…

Ils aimeraient les aimer mais ils n’y arrivent pas. Parce que ça raconte des choses qu’ils n’ont pas envie d’entendre, parce que c’est comme ça et qu’il faut quelquefois ne pas chercher absolument d’explications… Au risque de devenir ridicule. Certes, le ridicule ne tue pas mais il rend ridicule et c’est déjà pas mal…

Tout ça n’est pas très grave.

Il y a peu de gens qui aiment vraiment les vins vraiment natures… mais il y a peu de vins vraiment natures… Alors on a l’impression qu’il y a beaucoup de gens qui les aiment, comme il en manque toujours… des vins natures! (c’est mathématique)

C’est pour cette raison majeure que ce n’est pas très grave!

Je sais, ce n’est pas très recherché comme conclusion. Mais la conclusion juste avec un point final, j’ai toujours eu du mal (je me dis qu’on pourrait toujours en reparler… un jour, tranquillement… Alors le point final se transforme en suspension)…

quote-si-les-points-de-suspension-pouvaient-parler-ils-diraient-des-choses-et-des-choses-pierre-dac-187589

 

2 Commentaires

  1. Bibiche, tes vins sont excellents et n’en déplaise à ceux qui pensent qu’un vin qui a du dépôt est sale car dis toi que tout évolue, seulement certains ne sont pas encore au même degré d’évolution que d’autres. Regarde, par exemple, on fait actuellement l’apologie des fruits et légumes moches et pour beaucoup c’est devenu très tendance ! Ce qui est bien triste c’est que dans notre société tout est question de mode ou de tendance mais je te rassure il y a encore, et même de plus en plus, de gens VRAIS qui n’ont pas besoin de l’influence des modes des tendances ou des médias pour discerner le bon du mauvais ou le beau du moche .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>