Vigneron debout

13335832_10154231279753200_5762373417092846263_nAujourd’hui, il pleut encore.
J’ai plein de boulot au sec. Pourtant, j’irais bien dehors. Histoire de rêver que je puisse y aller sans me mouiller #jesuispasenSucre
Ce millésime me fout la trouille.
J’ai l’impression qu’on a trop énervé le ciel avec toutes nos conneries. Les éléments sont déchaînés, déréglés.

J’ai l’impression que c’est de notre faute. Qu’on a trop fait et qu’on continue de faire n’importe quoi. On ne veut pas y croire. C’est une manière très humaine de se déresponsabiliser. Mais je crois que c’est bel et bien nous les responsables. Toi, moi, eux, tout le monde.

Causes des changements climatiques

Le changement climatique actuel est principalement lié à l’émission des gaz à effet de serre provenant des activités humaines. Ces émissions d’origine anthropique sont dûes pour plus de 3/4 au seul dioxyde de carbone (CO₂). La consommation des énergies fossiles (production d’énergie, carburant des véhicules, chauffage de l’habitat, industrie) est, de loin, le secteur le plus incriminé. Mais il ne faut surtout pas oublier le changement d’occupation des terres, incluant la déforestation, qui se situe à la seconde place en terme de responsabilité dans l’augmentation des émissions mondiales de gaz à effet de serre (17% des émissions mondiales).

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Mais on continue de faire comme si c’était normal. Comme si on n’y pouvait rien. La vie quoi.
Y a toujours eu des orages, de la grêle, des inondations, des tempêtes, des sécheresses, des grosses chaleurs…
Oui…
De manières épisodiques et exceptionnelles.

Ce pourrait devenir habituel ?
Tu penses?
J’en sais rien. je ne suis pas une spécialiste du climat. Mais ce que j’entends ou lis ne me rassure pas.

Le Beaujolais et le Maconnais aussi, ont subi la colère du ciel. C’était vendredi soir, le 27 mai.
J’étais à Paris. Je n’ai rien vu. Bruno me donnait des nouvelles par sms. Jusqu’à ce que je m’endorme. Me disant que ça passerait à côté.
C’est un sms qui m’a réveillé le matin. Des photos des vignes de Morgon et Fleurie que l’on travaille avec l’activité du négoce. Et aussi les Saint Véran. Gros gros dégâts. Des dégâts moindre sur quelques parcelles à Vauxrenard et Moulin à Vent…
Bruno a passé sa journée de samedi à faire de la tisane de consoude. Pour faire quelque chose, même quand on sait qu’on ne peut plus y faire grand chose.
Les vignes de Saint Véran ont eu un traitement de Valériane.

Et puis il y a ce mail de notre interprofession qui conseille des protocoles de traitements… Et là, je me dis que j’ai peur. Une liste de produits méga dangereux dont, nous, on ignorait l’existence ou qu’on croyait interdit depuis longtemps…
Mais est ce que le fait d’avoir tout ou presque tout perdu  donne le droit de se foutre de tout le reste #jaiplusrienAperdre
Je vais me faire appeler Arthur, encore une fois… 
Mais je m’en fiche.
J’ai, je pense, la légitimité de donner mon avis. Nous avons grêlé des dizaines et des dizaines de fois. Nous avons absolument tout perdu 2 fois à 4 ans d’intervalle. Cela n’a pas remis en question nos engagements. Sinon, ce ne serait pas des engagements.

Je sais, par expérience, que la compassion et l’empathie d’après grêle ne dure pas très longtemps. Et qu’on se retrouve bien vite tout seul face au néant.
L’homme est un égoïste. C’est comme ça. C’est dans sa nature. (certain plus que d’autres, vous avez remarqué aussi?)
Moi, je vous avoue, quand ça grêle ailleurs que chez nous, j’ai comme un pincement au ventre. Les larmes me montent. ça fait remonter des souvenirs pas très lointain. Et puis j’ai comme un sentiment de soulagement. Ouf, ce n’était pas chez nous pour cette fois…(c’est vachement égoïste ça). Et je remercie le ciel de nous avoir épargné. Comme une petite fille qui serait récompensée d’avoir bien rangé sa chambre.

Le millésime 2016 s’annonce compliqué. Ce n’est pas être pessimiste que de dire cela. C’est juste être réaliste. ça ne sert à rien de se voiler la face. Il va falloir se battre sur tous les fronts.

rambo-5-1

« Je vais faire grève pour tout ceux qui travaillent pour rien  #vigneronDebout »

 

 

3 Commentaires

  1. Bonjour,

    C’est évidemment nous les responsables, nous avons émis du carbone, nous continuons d’émettre du carbone. La limite a ne pas dépassée était 290ppm (partie par million) de CO2, nous l’avons dépassé dans les années 1870 à ce niveau on a 0,5°c et 5 mètres de hauteur d’eau. Nous sommes à 400 ppm ou 485ppm de CO2 équivalent sur 100 ans. Pour vous tenir au courant de la catastrophe en court il y a le site en anglais de Neven http://forum.arctic-sea-ice.net/ si vous vous voulez des précisions ou des graphs, demandez.

  2. La météo a fait de très nombreux caprices cette année. Et nous avons notre part de responsabilité… Le Beaujolais et le Mâconnais n’ont pas été épargnés. Un peu plus haut en Anjou, la grêle a aussi détruit des récoltes entières. J’espère que nous profiterons tout de même du millésime 2016…

Répondre à Isabelle Perraud Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>