Vis ma vie de vigneronne

Il y a quelques semaines, j’ai fait le plus grand voyage de ma vie!
15 h d’avion et une destination qui  en fait rêver plus d’un: Los Angeles!

24991429_10212953842434353_2402637914739063964_n

J’avoue, j’avais un peu la trouille.
D’abord de l’avion. Tu ne sors pas indemne de 15 heures de vol!
Ensuite du décalage horaire: 9h dans un sens et 9h dans l’autre. La bas,quand tu te lèves, ici ils finissent la journée. Tu ne sais plus quel jour et quelle heure il est. A 20h, t’as l’impression qu’il est 4 h du mat, que t’as fait la fiesta toute la nuit et tu veux juste aller te coucher!
A 4h du mat, t’es fraîche comme un gardon, et tu peux discuter avec la famille qui entame sa soirée en France (qui eux, ne sont pas du tout étonnés que tu sois déjà debout car ils ne sont pas encore couchés!)

J’ai été accueilli comme une reine avec ma fille, avec qui j’ai voyagé.

Et je me suis rendue compte que j’étais plus populaire là bas, qu’ici, dans mon petit village!
Que les gens connaissaient nos vins, qu’ils les aimaient et qu’ils en parlaient mieux que moi… en anglais!

J’exposais sur la célèbre Raw Wine Fair organisée par Isabelle Légeron, devenue Master of Wine (seuls 3 français ont obtenu ce titre, elle est la seule femme)

25151957_10212953840354301_2793352799850094393_n

Alors je sais bien qu’on va me reprocher d’être en bio et d’avoir pris l’avion pour vendre mes vins si loin. Mais je ne nage pas assez bien pour envisager un si long voyage.
Aussi, si nous restions là , à Vauxrenard, dans notre beaujolais, je crois bien qu’on se lasserait de faire et vendre du vin. Parce qu’on aurait l’impression de toujours faire « pas comme il faut », d’être des gros nazes qui nous battons pour que les vignes et les vins soient « conformes » et d’être, pour finir, juste des « bios » pas très convaincants.

Parce que c’est bien connu, plus le bio est loin, plus on l’admire.
J’écoutais l’autre jour des vignerons du coin qui parlaient avoir visité une exploitation bio dans je ne sais plus quel coin de France. Qu’ils arrivaient, eux, ces bios intelligents, à gérer les maladies sans pesticides, qu’ils travaillaient les sols pour ne pas désherber. Qu’ils avaient de petits rendements, mais que c’était des bons vins ma foi!
Bref, comme le bio près de chez eux, avec qui ils n’ont jamais parlé, parce qu’il est en bio… et près de chez eux.

A los Angeles, l’engouement était à la hauteur des kms!
J’ai pu me rendre compte que nos vins voyageaient mieux que moi et que le Jetlag n’avait aucune emprise sur eux.
Que je n’avais presque pas besoin de parler pour les expliquer, qu’ils se faisaient comprendre mieux que moi…sans rien dire!

25289345_10212953843114370_1208961436588065157_n

J’ai été aussi très émue par les vigneronnes et vignerons qui sont venus me voir juste pour se présenter et me dire que nos vins leur faisaient du bien.

Alors voilà pourquoi je me suis consacrée coeur et âme à ce métier pour lequel je n’étais pas destiné.
On ne peut pas, toute sa vie durant, essayer de bien faire et avoir la certitude de n’avoir pas fait comme il fallait.

Amen.

24991162_10212953839914290_1502987575695077902_n

24993491_10212953843074369_3743444162540797244_n

 

3 Commentaires

  1. Bonjour,

    J’aime votre récit sur le décalage horaire que j’ai moi-même vécu pour un voyage improbable dans le cadre d’un mariage franco-americain au fin fond de l’Arizona. J’aime votre vin que nous avons découvert grâce à notre caviste Jimmy à Montmorency, qui propose de beaux produits. J’ai fait connaissance avec la biodynamie au cours d’un repas chez Pietro dans le 12ème à Paris lors d’un stage de Posturologie posturopodie. Cette rencontre m’a interloqué, puis j’ai laissé venir en moi, les arômes, l’énergie. Depuis, j’en suis friand, friand également du savoir faire, de la recherche du simple et bon.
    Ne vous blâmez pas pour le vol en avion. Une fois n’est pas coutume.

    Je vous souhaite le meilleur pour 2018.
    Prenez soin de vous.

    Grégory

Répondre à Gourbeau Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>