#unpapillonpourtéo

On nous dit souvent qu’il ne faut pas penser que l’avenir sera triste parce que ça rend l’avenir triste.
On nous dit souvent qu’il ne faut pas penser à la mort, parce que ça la ferait venir.
On nous dit souvent plein de conneries. Qu’on écoute dans l’espoir que ce soit vrai et que la vie soit plus forte que tout ça.

Je vous ai souvent parlé de Téo ici. Parce que c’est le fils de ma meilleure amie et parce que Téo, c’est un petit garçon, d’à peine 10 ans, super attachant.
Depuis plus d’un an, il se bat contre cette terrible maladie qu’est le cancer. Dans son genou, dans ses poumons puis dans son épaule. Il a subi courageusement de lourdes opérations, résisté à de lourds traitements. Qui n’auront servi à rien. Parce qu’il n’y a plus rien à faire. Les tumeurs ont envahis à nouveau ses poumons (qui avaient été opérés il y a quelques semaines). Elles l’empêchent maintenant de respirer…

Parce que des fois, le courage ne suffit pas. Parce que des fois la volonté de vivre ne suffit plus. Parce que souvent la médecine est impuissante face à cette maladie.

Alors on est envahis par la colère, le désespoir, la déception.
On ne peut pas se résigner alors on pleure parce que les larmes , même si ça ne sert pas à soulager, elles coulent toute seule dans ces moments là.

J’ai imploré Dieu parce que c’est en lui que je crois. Mais il ne m’a pas écouté. Et aujourd’hui,  je n’ai personne d’autres vers qui me tourner. Alors je pleure. Parce que l’idée de perdre son enfant est insupportable pour une maman. Parce que c’est insupportable de partir pour un enfant dans tant de douleurs.

Téo, c’est notre petite Mascotte du Domaine et il est devenu la Mascotte de Facebook. Depuis 2 jours, nous avons décidé d’inonder le réseau social de papillons bleus pour accompagner Téo et sa maman. Parce qu’il ne faut pas les oublier, pas maintenant.

Il va rentrer à la maison aujourd’hui normalement avec un encadrement d’hospitalisation à domicile. Pour être entouré des siens, de son chien, de son lapin et de ses chats. Et on espère toujours un miracle. Quelque chose qui viendrait du ciel, d’un ange peut être.

Lorsqu’on s’est rencontré avec la maman de Téo, on avait 15 ans. On a suivi le même cursus au lycée. Elle est ma témoin lors de mon union avec Bruno. Elle a un grand fils de l’âge de mon grand. On est toute les deux un peu déjantées par moment, un peu caractérielles, impulsives, passionnées et amoureuses. Et j’aurai vraiment voulu que la vie épargne cela à mon amie. Parce que c’est la pire des choses qui puisse arriver à une maman.

Voilà. C’était juste pour vous dire que Téo, c’est un p’tit garçon vachement courageux, pertinent, plein d’humour, d’amour, de sagesse et de lucidité.
Et que je vous promets que tout ça n’aura pas servi à rien et qu’on réfléchit  pour que Téo continue de respirer longtemps dans nos coeurs et dans nos vies.

Mais aujourd’hui, avant toute chose, je suis triste et je pleure.

IMG_2128
Vendanges 2014, Téo la tête dans les étoiles

9 Commentaires

  1. Téo, je suis heureuse d’avoir croisé ton chemin, à travers les textes à ta gloire lus ici. On ne s’est jamais rencontrés, mais tu es un enfant universel et tu es venu sur terre pour que tous les enfants et tous les parents du monde mesurent leur chance et se disent « je t’aime ». Merci Téo.

  2. Je prie pour toi Téo, une petite bougie allumée dans ma maison pour une lumière d’espoir
    Mille pensées affectueuses pour Téo et ceux qui l’aime et l’entourent
    Corine

  3. Que tous les papillons bleus se posent sur tes épaules mon petiit Theo afin qu’ils t ‘apportent ton envol vers la vie pleine de bonheur et de tendresse.
    Ouvre tes ailes petit théo.
    chantal une amie

  4. On ne lui dit pas adieu mais nous lui disons à bientôt.
    Il n’est pas possible qu’on perde un petit bonhomme qu’on a autant aimé, même si on ne l’a pas rencontré.
    Il est là et sera toujours à nos côtés, vivant dans nos cœurs !
    Plein de bisous à Téo.

    Nancy, Olivier, Julien, Jérémy et Thibaut.

  5. Ho combien tes larmes sont légitimes. Comment dieu (quel qu’il soit ou qui il soit) peut il imposer à une maman (un papa,un frère, une famille. .) une telle épreuve ? Parce que comme tous ceux qui de suivent, de près ou de loin, on a forcément entendu les tribulations de Théo, je vais arborer fièrement ce papillon bleu , qui emmènera dans son sillage espoir, tendresse et amour. A toi, à ton amie, à Théo…

  6. A mon petit ami, à sa maman , à Isabelle et Bruno, à tous ceux qui sont près de lui, je suis près de vous depuis quelques mois maintenant mais plus encore en ces heures
    Sachez que votre douleur est la mienne , je crie à l’injustice par rapport au combat de ce petit bonhomme plein de vie, plein d’envies, et j’ose espérer qu’il y a encore un espoir aussi infime est-il en ce jeudi soir , j’y crois encore
    Si tous les papillons bleus pouvaient se donner la main pour voler vers le petit homme et lui donner toute notre force …
    je vous embrasse

  7. Quelle tristesse qd il a fallu que j apprenne à mon fils Florian que son petit copain allait partir, sa maîtresse m avait dit qu il s occupait si bien de lui en classe. J ai été tellement heureuse qu il puisse inviter Teo au laser game pour son anniversaire en décembre ( merci à eux de nous avoir aidé ds ce projet), jouer avec lui récemment lors du cours de zumba pdt que je dansais …tant de souvenirs…halloween, Teo à la maison avec les garçons qui essayaient son fauteuil….Teo sera tjrs là avec vous, on t aime Isabelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>