Le cancer… c’est aussi mon signe astrologique

Le cancer… c’est aussi mon signe astrologique


Ecrire, ça permet de faire sortir sa douleur. De mettre des mots sur l’inacceptable.
Pourtant quelquefois, écrire, ça ne sert à rien.

Le dire aux autres? Pour se soulager soi même. Pour que les autres participent un peu à notre douleur. Pour ne pas être seul.
On n’est jamais ridicule dans la douleur. On a le droit de hurler, de pleurer, on a même le droit d’en vouloir aux autres d’être épargné. Parce que c’est trop injuste.

Le cancer c’est quelque chose d’inacceptable, encore plus quand ça touche un enfant
Alors on cherche à comprendre pourquoi ça s’est développé et pourquoi ça se développe encore.
Mais on ne comprend pas vraiment.
On a des certitudes pleine d’incertitude.
Il suffit quelquefois de pas grand chose pour aller mieux. Un » je t’aime », un « tu me manques », un « j’ai besoin de toi ». Ou aussi un « tu m’emmerdes », « tu n’es pas là quand j’ai besoin de toi »… Des mots quoi…  A choisir de se taire, les mots s’entassent en silence. Et c’est la souffrance qui prend les commandes.

On voudrait avoir des pouvoirs magiques, trouver un ange gardien qui garde même si c’est pas un ange…
On est prêt à faire confiance à la première sorcière qui passerait par là. Juste pour que ça s’arrête enfin.

Alors stop. ça suffit maintenant.
Je te le demande pour Téo, pour mon amie.

Vas- t-en , on ne veut plus entendre parler de toi, plus jamais.

cancer1

Vis ma Vie

controversial-illustrations-gunsmithcat-luis-quiles-2-700 Vis ma Vie

On est, pour la plupart, accrocs à nos téléphones, nos tablettes…
On a, pour la plupart, comptes facebook, twitter, instagram.
On veut tous montrer ce qu’il y a de plus beaux dans nos vies quite à tricher un peu.

Forcément…on ne va pas publier un selfie quand on a un gros bouton au milieu du nez. On ne va pas poser devant l’AX rouge délavée qui ne fait rêver personne (à part ma fille qui est trop heureuse dans son AX rouge délavée )

Du coup, on a l’impression qu’on vit dans un monde de bisounours, où tout le monde est beau, où tout le monde est gentil, où tout le monde vit des moments uniques, où tout le monde est amoureux. Les hommes sont en photo dans des voitures de rêves avec des créatures irréelles. Les amoureux partent en vacances dans des endroits paradisiaques, au bout du monde. La mer est translucide. Jamais on ne s’engueule. Les femmes sont toutes des bombes sexuelles, avec des fesses magnifiques des seins plantureux! Elles ne vieillissent pas. Plus! Les couples ont tous testé toutes les positions du Kama Sutra et plus encore!
Bref, on en arrive à se demander si notre vraie vie n’est pas un peu trop banale…

pour le meilleur et pour le pire

pour le meilleur et pour le pire

ça commence à sentir la banane, vous trouvez pas?!
Oui! c’est le beaujolais nouveau qui frétille dans son carton. Il n’en peut plus d’attendre! Du coup il laisse s’échapper quelques petits arômes!

C’est de l’humour! hein!
ça sent pas la banane le vrai beaujolais nouveau!

Alors je voulais mettre les choses au point, d’ailleurs, à ce sujet.
En ce qui concerne notre beaujolais villages Nouveau.
Je ne parle que de ce que je connais!

Faire un genre de réponses aux questions les plus fréquemment posées!

gentil, gentille

gentil, gentille

Aujourd’hui… c’était la journée mondiale de la gentillesse. Si vous l’avez loupé… C’est trop tard, Faudra attendre un an!
Etre gentil au quotidien traduit une tournure d’esprit positive et une approche apaisée de l’autre… Y paraît.
C’est juste l’occasion de se le rappeler, pendant une journée.

Mais si on en est réduit à organiser une journée de la gentillesse, c’est qu’il doit y en avoir sacrément besoin.
Y a pas de journée de la méchanceté.
Non!

Rêve de gosse

quand Téo est content... ça donne ça! Rêve de gosse

Nous avons déjà expédié une bonne partie des Beaujolais Villages Nouveaux et autres Brut de cuve.
Ce sera une campagne de nouvo qui restera à jamais gravée dans ma mémoire.
Les vins sont très jolis. Mais vous vous doutez que j’aurai du mal à dire le contraire.
Du fruit, de la finesse, c’est agréable, juteux, fluide et il rend heureux!

Les 3 cuvées sont épuisées.
J’arrive encore à satisfaire quelques clients ces dernières heures quand d’autres ont oublié qu’ils avaient passé commande.
Nous sommes fatigués car depuis les vendanges, nous ne nous sommes pas beaucoup arrêtés et le repos n’est pas prévu pour ces prochaines semaines!

La cuvée Téo a dépassé tous nos espoirs. C’est magique! Je suis vraiment contente.
Il aura une belle cagnotte car il y a eu pas mal de dons et j’aurai le plaisir de lui remettre environ 800 euros (je n’ai pas fait les comptes précis encore!).
ça arrive à un moment où des mauvaises nouvelles sont encore tombés. Putain de cancer et de tumeurs qui poussent là où on ne les attend pas… Et il devra subir une double chirurgie dans les semaines à venir. Encore…

Happy

Happy

Je suis contente: Bruno m’a fait mon Pet’Nat!
C’est Rose qui lui a trouvé son nom, Happy’Bulles.
J’en rêvais depuis longtemps et je savais ce que je voulais. Bruno était un peu sceptique parce qu’il le voulait autrement.
Moi je le voulais comme un bonbon, perlant, un peu plus même mais pas trop.
Sur le sucre.
Pas que je sois gourmande mais j’aime les gourmandises.
Voilà… comme une gourmandise.

On a ramassé les raisins aux Guillats, à Vauxrenard, cette parcelle de gamay assez tardive. On l’a laissé mûrir et on est arrivé là alors que les vendanges étaient terminées partout. On a vendangé juste nous, en famille.
On a rentré les raisins en grappes entières, on a foulé, chauffé un chouilla et laissé tranquille pendant 4 jours, pour que ça fermente et pour que ça dégage de la couleur.
Et ensuite?
C’est notre petit secret…Des histoires de densité, de froid, de grandes précisions.
Tout ça sans levures vahiné, sans soufre et sans autre tralala. Parce que c’est vachement meilleur sans ça!

On a mis en bouteilles un samedi matin. Juste tous les deux. J’étais trop contente parce que ça sentait bon et que ça goûtait bien.
et j’me disais que si ça plaisait pas et bien j’y boirai tout!
Ouais!
400 bouteilles, c’est pas insurmontable !!
L’an prochain, promis, on en fait davantage!

541557_10204184685210903_3706791420136699825_nPhoto empruntée à Olivier Grosjean, le blog d’Olif!

Novembre… de A à Z

Novembre… de A à Z

Il faut que je vous dise partout où nous serons ce mois de novembre pour que vous puissiez peut être nous rencontrer, sait-on jamais?

-Les 2 et 3 novembre, nous serons à Lyon au salon Rue89. (mais je vous en ai déjà parler, oui? ça vous revient?)

-Le 20 novembre, Valentin sera à Villeurbanne, Cave des Charpennes, pour faire déguster les Brut de Cuve nouveaux ainsi que d’autres blancs et rouges de la maison.

-Pendant ce temps là, je serai à Paris, à l’épicerie Saint Sabin, le 21 novembre en fin d’après midi, pour faire déguster le Beaujolais villages nouveau et autres blancs et rouges ( je ne copie pas Valentin, c’est lui qui copie sur moi!)

-les 22 et 23 novembre, toujours à Paris nous naviguerons sur la Seine, sur la Péniche le Marcounet, Quai de l’hôtel de ville avec plein d’amis vignerons où Vinsurvin a pris l’habitude de faire salon! J’aurai même mon p’tit moment à moi avec vous: conférence sur le métier de femme de vigneron, parce que je suis une femme de vigneron!

1489002_10203975733346635_3367927726547199853_n

Après tout ça, je vais rentrer chez moi, enfiler mes pantoufles, me caler au coin du feu et ronfler jusqu’en mars… jusqu’au beaux jours quoi!

Juste du plaisir

Juste du plaisir

Quelquefois on fait des choses juste parce qu’on a envie de les faire. Sans réfléchir. Peut être pour se faire plaisir avant de faire plaisir à l’autre. Ce serait l’explication psy à 2 balles qui rassure le psy et aussi son patient qui trouve une explication à ce qu’il a fait.

Faut toujours trouver une explication à ce qu’on fait. Ouais. Sinon, y en qui la trouve pour vous. Et là… c’est la merde!

« Du nouvo pour Téo » , je l’ai fait pour faire plaisir à Isabelle et Téo. Juste parce que c’est difficile de voir son amie dans une situation insupportable et que je ne pouvais rien faire d’autre.
Il fallait que je fasse.
Quelque chose.
Et j’ai fait ce que je sais faire.
Si j’avais pu le soigner, ou aider à le soigner, je l’aurai fait.
Alors quand j’entends des réactions du genre « c’est juste commercial »… ça me fait de la peine… Pour Téo.
Le cancer de Téo, c’est vrai, c’est commercial. Pour les labos pharmaceutiques. La chimio, les traitements, ça c’est un vrai business. Bref…

Plus belle la vie

IMG_3603 Plus belle la vie

Le vigneron, on l’imagine toujours dans ses vignes, au grand air, les cheveux au vent, libre, heureux et insouciant. Avec sa pelle sur son épaule, pour remonter la terre (si, si, y en qui remontent la terre).
Et la femme du vigneron, on l’imagine avec son mari, dans les vignes, au grand air, les cheveux au vent, libre, heureuse et insouciante. Elle lui apporterait son casse croûte, dans un petit panier avec une serviette à carreaux rouges et blancs. Une Belle des champs quoi!
Alors lui, il lui remettrait sa mèche rebelle que le vent a sortit de la barrette à fleur, avec un petit sourire amoureux.
Ouais, il est heureux, elle aussi. Bref, ils sont heureux.