fifty shades

fifty shades

Ces dernières semaines, on parle beaucoup de la femme. Du harcèlement qui leur ait fait dans les transports, entre autres. Ce n’est pas anodin. T’as beau être forte et musclée, quand tu prends le métro toute seule, t’as la trouille… et pas que des pickpockets.

Je déteste la façon dont, quelquefois, on parle des femmes, ou la façon dont on parle aux femmes. Sans se soucier de leur intimité bien souvent. Je ne suis pas féministe ou peut-être le suis-je? (je ne me suis jamais posée la question). J’aime la femme pour ce qu’elle est et ce qu’elle représente. Pour ses combats et son énergie. Je n’aime pas les regards que l’on pose sur des seins un peu gros. Sur des jambes trop longues. Il y a des regards discrets admiratifs  mais il y  a aussi quelquefois des regards, des gestes et des mots pervers qui t’accusent toi même, la femme, de perversité. On te fait comprendre que t’es baisable et tu devrais leur en être reconnaissante?

Canicule avec un C majuscule

Canicule avec un C majuscule

On nous avait pas prévenu que l’été s’rait chaud.
Mais l’été est vraiment très chaud… anormalement chaud.
Bien sur, je n’oserai pas le mettre sur le dos du réchauffement climatique au risque de me faire envoyer sur les roses.
Je n’y mettrai également pas sur le dos de nos pratiques anti-environnementales depuis des décennies au risque de me faire traiter d’écolo de gauche (ça craint)…
Donc, ne prenons pas le problème à la base, allumons plutôt la clim, sautons dans la piscine, pour que ce soit supportable et continuons de vivre comme si rien ne se passait.

Mets ton chapeau, ta crème solaire indice 50, c’est plus prudent.

829671-lunette-de-soleil-et-chapeau-pour-637x0-1