Sur la réserve

13307495_10208228990956019_6109078060266355423_n Sur la réserve

Je voudrais aujourd’hui vous ramener au vrai sens des choses.
Pas la bagatelle.
Mais le vrai, le beau, l’unique, ce qui a du sens, de la valeur.
Et capter votre attention. #jesensbienquetuméchappes

Alors que le pays est en grève.
Sauf nous. Enfin… pas encore.
Et que l’on en arrive à psychoter sur « est ce que je vais arriver à acheter de l’essence pour ma voiture? »
J’ m’en fiche si c’est cher. J’en veux, j’te dis. Il m’en faut.
Un peu comme la cuvée d’un grand vigneron dont on ne pourrait plus se passer.

Meilleure année 2016

11903983_10206445122400420_9118534406647094551_n Meilleure année 2016

2015 a fait ses valises. Et 2016 est en route pour un an à ce qu’il parait.

J’ai toujours envie de regarder derrière dans ces moments là. Pour me rappeler, pour analyser, pour ne pas oublier.

Ces derniers mois, plein de choses ont changé dans nos vies, et on s’est rendu compte de l’importance de la vie et du temps qu’on y consacre. De l’importance aussi que prennent des futilités et à quel point on était capable de se bouffer le nez pour un rien… pour rien.

Je suis toujours un peu nostalgique quand la fin de l’année arrive, de plus en plus me semble-t-il. Parce que je peux faire un bilan de l’année écoulée et que je me demande de quoi sera faite celle qui arrive. ça me fout un peu la trouille.

Le ciel, le soleil et la mer

Le ciel, le soleil et la mer

La mer est agitée ce matin.
C’est ma faute, j’ai fait des vagues.
Des petites vagues.
Dans mon dernier billet.
Il ne faut pas non plus m’accorder l’importance que je n’ai pas.

Je ne remets pas en cause le travail des personnes de L’inter Beaujolais que je ne connais pas.
Je remets en cause le fonctionnement et les incohérences.

Les vendanges sur le canapé

Les vendanges sur le canapé

Alors que je sens une effervescence tout autour de moi en cette période de vendanges, me voilà immobile, dans l’impossibilité de pouvoir bouger. Une vilaine chute idiote il y a quelques jours et une fracture d’un os dans le bassin dont je ne soupçonnais même pas l’existence a presque paralysé mes jambes dans certains mouvements et mon dos pour d’autres…
-Le Docteur:  » Je vous fais un arrêt d’un mois »

Sans titre (parce que j’en trouve pas!)

Sans titre (parce que j’en trouve pas!)

Dans la vie, je crois aujourd’hui qu’aucun événement n’arrive par hasard. Chaque chose prend sa place dans nos vies et à nous d’en faire bon usage: les rencontres, bonnes ou mauvaises, les amitiés qui se lient et se délient, les ruptures, les maladies plus ou moins graves. Tout cela nous permet de changer de chemin parce qu’il le fallait de toutes façons et qu’on l’aurait pas fait sans ça, peut être bien. Parce qu’on aurait manqué de courage, de volonté ou tout simplement parce qu’on croyait être bien comme cela, sans que rien ne change.
Le changement, il arrive un peu brutalement mais on y est préparé, inconsciemment… et il ne se passe pas trop mal finalement, sans toutes les angoisses qu’on craignait.

Salon Rue89 à la Bellevilloise

Salon Rue89 à la Bellevilloise

Amis Parisiens, nous serons sur le salon Rue89 très bientôt à Paris. Nous aurons les 2014 à faire déguster et en vente (Poquelin, Moulin à Vent, Morgon, Fleurie), quelques 2013 (Pouilly Fuissé) et des surprises!
A très bientôt!

10848561_10206181059993549_8929056420090528101_o

Aimons nous vivants!

10923668_10204650735781876_1621686675509420179_n Aimons nous vivants!

Suite à tous les événements de la semaine dernière, j’ai décidé d’observer, d’écouter et de lire.
J’évite de donner mes ressentis. Oula, surtout pas! Et une blonde qui réfléchit, ça en fait réfléchir plus d’un!

Si tu as le malheur de déclarer un patriotisme enjoué, on t’accuse de facho refoulé.
Si tu es Charlie, on te reproche de ne pas avoir renouvelé ton abonnement depuis… toujours en fait… (ouais, tu lis même pas Charlie et tu dis avoir de la peine?)
Si tu n’es pas Charlie, tu fais ton rebelle et ça prouve que tu t’efforces de ne pas être manipulé par ceux qui te manipulent pour ne pas être Charlie.
Il y a les bien pensants, les pensants tout courts, ceux qui ne savent pas penser et ceux qui n’osent même plus penser.

Suivre les événements sur les réseaux sociaux a été la pire des choses que j’ai pu faire. On ne pouvait plus liker, ne pas liker, publier, ne pas publier sans que ce soit interprété d’une façon ou d’une autre. ça m’a fait flipper. Tout le monde me faisait peur. Moi y compris!
Maintenant, tout est analysé. Le sourire de l’un. La grimace de l’autre. Le silence d’Untel et les larmes de Trucmuche.

Hier, il y avait des rassemblements à Mâcon, à Villefranche et à Lyon (au plus près de chez nous).

pour le meilleur et pour le pire

pour le meilleur et pour le pire

ça commence à sentir la banane, vous trouvez pas?!
Oui! c’est le beaujolais nouveau qui frétille dans son carton. Il n’en peut plus d’attendre! Du coup il laisse s’échapper quelques petits arômes!

C’est de l’humour! hein!
ça sent pas la banane le vrai beaujolais nouveau!

Alors je voulais mettre les choses au point, d’ailleurs, à ce sujet.
En ce qui concerne notre beaujolais villages Nouveau.
Je ne parle que de ce que je connais!

Faire un genre de réponses aux questions les plus fréquemment posées!

Novembre… de A à Z

Novembre… de A à Z

Il faut que je vous dise partout où nous serons ce mois de novembre pour que vous puissiez peut être nous rencontrer, sait-on jamais?

-Les 2 et 3 novembre, nous serons à Lyon au salon Rue89. (mais je vous en ai déjà parler, oui? ça vous revient?)

-Le 20 novembre, Valentin sera à Villeurbanne, Cave des Charpennes, pour faire déguster les Brut de Cuve nouveaux ainsi que d’autres blancs et rouges de la maison.

-Pendant ce temps là, je serai à Paris, à l’épicerie Saint Sabin, le 21 novembre en fin d’après midi, pour faire déguster le Beaujolais villages nouveau et autres blancs et rouges ( je ne copie pas Valentin, c’est lui qui copie sur moi!)

-les 22 et 23 novembre, toujours à Paris nous naviguerons sur la Seine, sur la Péniche le Marcounet, Quai de l’hôtel de ville avec plein d’amis vignerons où Vinsurvin a pris l’habitude de faire salon! J’aurai même mon p’tit moment à moi avec vous: conférence sur le métier de femme de vigneron, parce que je suis une femme de vigneron!

1489002_10203975733346635_3367927726547199853_n

Après tout ça, je vais rentrer chez moi, enfiler mes pantoufles, me caler au coin du feu et ronfler jusqu’en mars… jusqu’au beaux jours quoi!

De rien

IMG_2185 De rien

Je me sens apaisée…
Enfin.
2014 sera un millésime plein de souvenirs, des bons et des mauvais.
Comme d’habitude me direz-vous?
Non, pas comme d’habitude.

Je me sens apaisée aussi parce que tous les raisins sont rentrés.
Enfin, non, pas tous.
Il reste  une petite parcelle, aux Guillats, un peu plus tardive que les autres qui profite encore des derniers rayons du soleil.

J’avais beaucoup de colère en moi.
A cause de plein de choses.