Perraud’Dynamie

Il y a quelques mois, nous avions fermement décidé de commencer une conversion vers la Biodynamie.
Encadré par un organisme certificateur.
Pour avancer et apprendre. Car c’est bien les échanges qui font que les hommes (et les femmes) progressent et grandissent.

(Bon je me suis d’abord demandée pourquoi mettre les femmes entre parenthèse. Parce que j’employais le mot homme dans son sens général de l’être humain. et puis me voilà en train de me justifier! Les femmes me comprendront!)

commandements-beaute-feministe

Alors me voilà partie dans une avancée presque mystique pour faire du mieux que je pouvais. Pour ne pas décevoir les grands maîtres et surtout ne pas me décevoir moi-même.Et bien voilà… Ce qui devait arriver arriva.

Je suis profondément déçue.

laury-thillman-pl
Parce qu’en essayant d’approfondir la biodynamie, je me suis retrouvée au milieu d’une guerre très sectaire. Et je n’aime ni les guerres, ni les sectes.
Quand j’appelais Monsieur X, il ne voulait pas me renseigner car j’étais en train d’essayer un dynamiseur validé par l’AUTRE organisme certificateur.
Quand je discutais avec Monsieur Y, Il me disait que Monsieur X n’avait pas les bonnes méthodes d’enseignement.
Quand je rentrais chez moi, j’avais l’esprit très confus et commençais à me dire qu’il y avait certainement des intérêts que je ne comprenais pas tout à fait encore…
Je me foutais de savoir qu’Untel s’était engueulé avec un Autre.
Je voulais juste faire de la Biodynamie dans mes vignes pour redonner encore plus de vie et d’énergie dans mes sols, dans mes raisins et dans mes vins.

Je bosse déjà toute la journée à rendre des comptes à tout le monde: pour les impôts, la TVA, la PAC, la Bio, les déclarations en tout genre. Pour qu’on puisse m’envoyer la facture, l’avis des sommes à payer.
Alors je n’avais pas envie d’en rendre, là.
Je ne suis plus une enfant. J’ai envie d’apprendre mais je ne veux plus qu’on me donne des leçons.

-C’est pas bien ma fille ce que tu fais là.
-Pourtant j’ai tout fait comme on m’a dit.

Pourquoi certains auraient le pouvoir de tout savoir et d’autre le savoir de ne rien pouvoir?

J’ai voulu me remettre en question avec la Biodynamie.
Et j’ai finit par  remettre en question la Biodynamie.
Pas le concept en lui même. Mais les gens qui s’en sont emparés.
Parce que je crois sincèrement que le concept n’appartient plus à personne. Il échappe au monde.

Le concept de l’agriculture était pourtant assez simple à la base: tirer parti de la terre pour que celle ci nous apporte à manger.

Aujourd’hui on veut tirer parti de la terre pour qu’elle nous apporte de l’argent, beaucoup d’argent. Et nous, agriculteurs ou vignerons, sommes les intermédiaires entre la terre et les hommes…. d’affaire.

A une époque où l’agriculture est en pleine remise en question. Où l’on prend (un peu) conscience qu’on ne pourra pas continuer indéfiniment de la  sorte, on commence à s’organiser plus concrètement autour de la Bio et de la Biodynamie.

Et ça m’a gavé. Parce que pour moi, la Biodynamie, c’était d’abord une ouverture d’esprit.

Alors nous ferons bien évidemment de la Biodynamie. Mais pas comme on veut nous en faire faire. Et ça ne s’appellera pas de la Biodynamie car je n’achète pas le concept finalement. Je continuerai à faire des tisanes avec les plantes qui poussent dans mon jardin et dans nos vignes, nous ferons nos propres préparations avec nos propres façons de leur apporter l’énergie nécessaire pour êtres actives, peut être.

15420932_10209847998030184_3831262846229935506_n

Je veux croire que je peux garder mon esprit libre. Libre d’agir, de penser, de ne pas agir et de ne pas penser.
Juste y croire. ça fait du bien!

Peut-être que je me trompe. J’ai beaucoup d’admiration pour les vignerons en Biodynamie, encore. Rien n’a changé de ce côté là. C’est juste ce qui gravite autour qui m’a décontenancée… Je n’étais peut être pas prête à rentrer dans une zone conflictuelle et ne le serais surement jamais…

Il est des rencontres que l’on fait dans nos vies qui les changent à tout jamais. Je veux éviter les gens qui ne m’inspirent pas confiance. Et ils ne m’ont pas inspiré.
Parce que je sais qu’après on s’en veut pour toujours.

La biodynamie, c’était juste quelques marches que j’avais envie de monter. Je les monterai seule. Même si c’est long. Et même si je redescends un peu quelquefois. J’ai tout mon temps. Le temps qu’on me donnera.

15380379_10209847997550172_2226390682440899203_n

9 Commentaires

  1. Trouver le bon accompagnateur c’est important pour se rassurer dans un premier temps mais ensuite rester pragmatique et observer ce qui marche chez d’autres agriculteurs/ viticulteurs. Courage et tenez bon dans votre démarche avant tout personnelle. À toute occasion n’hésitez à venir partager vos expériences. Un neo biodynamiste

  2. Bonsoir , le choix que vous avez fait est bénéfique pour tous . La Biodynamie est une méthode de culture , vous savez mieux que quiconque comment vous cultiver vos vignes , et nous consommateurs devons juste discuter avec les vignerons , bonne continuation dans votre foisonnement de la vie

  3. Bonjour, pas toujours évident de chercher à sortir un peu des sentiers battus. Votre démarche est me semble-t-il une belle expérience qui s’inscrit dans ce à quoi notre relation à la terre devrait se rapprocher. Peu importe si quelque gourou vous abreuve de principes dogmatiques. Maintenez le cap. Félicitations. Perso dans mon domaine (menuiserie) j’ai initié un projet 100% bio, local, performant etc (maisons ossature bois & isolation en ballots) et je n’ai eu qu’un client. Un ami! C’était il y a 10 ans. »avoir raison trop tôt c’est avoir tort ». J’ai capitulé je continue de la menuiserie classique. Ne faites pas comme moi.

    1. bonjour, nous sommes en bio depuis 1999 et maintenons le cap! nous poursuivrons notre travail dans le sens où nous le voulons. Et pas comme on semble le vouloir pour nous! bon courage à vous!, isabelle

  4. Bon courage à toi !
    J’aime bien ce que tu dis dans cet article, c’est tellement vrai ! Au final comme dans toute culture il faut se méfier des conseillers, cela est vrai aussi pour le conventionnel, où la notion de business est plus grande encore.
    Moi je commence à en avoir un peu marre que tous les collègues conseillés par Mr X me demandent à chaque fois pourquoi je ne fais pas exactement comme préconisé… au final maintenant on enterre nos préparations, et quand on les passe ensembles personne ne vient me demander comment j’ai fais !

    Merci pour l’article je partage ;)
    Un peu dingue tout cela mais l’important est de croire à ce que l’on fait et d’avoir le bon ressenti personnel !

  5. La biodynamie donc l’anthroposophie n’appartient uniquement à ce qui la pratique. Après 26 ans de pratique, j’ai acquis cette certitude. En 2013 quand DEMETER m’a traité de client, je me pensais membre, je leur ai rendu mon tablier et maintenant je mentionne sur ma bouteille: « la biodynamie est certifié par les vignerons ». Je demande à celui qui consomme mon vin de ne pas croire en une eglise mais de penser. Je n’ai aucune inquiétude car tout le monde peut acquérir la connaissance.
    Souhaitons que ceux qui veulent transmette prennent le temps d’étudier l’œuvre de Steiner.
    Paul Barre

    1. Merci Paul. Il y a donc un véritable malaise et un réel problème avec la biodynamie. J’ai hésité à publier mon billet car j’ai eu peur d’avoir contre moi, tous les grands biodynamistes. Et je suis bien évidemment d’accord sur le fait de penser et non de croire juste pour croire. Merci de votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>